• Laurent Puech

"Deux enfants tués par jour" : comment un chiffre jamais démontré est devenu une référence

Mis à jour : 5 avr. 2019


Le 24 janvier 2018, le sociologue Laurent MUCCHIELLI publiait sur son site Délinquance, justice et autres questions de société mon étude sur le nombre d'homicides d'enfants, et l'histoire du chiffre faux pourtant repris partout en la présentant ainsi :


"Un chiffre nous est raconté depuis des décennies. Un chiffre censé nous dire l’état de la protection, ou plutôt de l’in-protection de l’enfance. Un chiffre qui convoque la société entière, car il serait le signe de son incapacité à voir ou, pire encore, le déni d’une supposée-réalité aussi objective qu’une donnée chiffrée peut l’être. Ce chiffre de deux enfants tués par jour, implicitement ou explicitement sous les coups de leurs parents, hante le travail social, les médias et la société. Bien que jamais démontré, certains le diffusent comme un fait, une donnée objective. Et pourtant ce chiffre est faux.


Lire cette étude inédite de Laurent Puech "


La publication de ce travail dans le même tempo qu'une première enquête de l'Observatoire National de la Protection de l'Enfance sur le sujet a marqué un tournant. Depuis, l'affirmation fausse, si on la retrouve parfois ici ou là, ne sert quasiment plus de référence aux médias sérieux. Cela nous invite à travailler nos argumentations. Lorsque ce travail est fait, l'impact peut être important.


Si nous nous taisons, nous laissons parfois le terrain aux plus alarmistes qui, s'appuyant sur l'annonce choc et la situation bouleversante, emporte la raison à coup d'émotions.


Pour lire l'étude, cliquer ici

©2018 by Décrypter les approches de protection en travail social. Proudly created with Wix.com